samedi 17 mars 2018
Jeremy Ellis Electro + Saro Beatbox + Beat Matazz Electro
Jeremy Ellis
Electro

Jeremy Ellis grandit à Detroit, dans une famille d’instrumentistes qui l’initie au piano très jeune. Il découvre le tambour et les percussions en fréquentant la fanfare et tombe amoureux des boîtes à rythmes durant son adolescence. Il est aujourd’hui considéré comme un maître du “finger drumming”, technique de production visant à jouer chaque élément, rythmique ou mélodique, séparément, au pad, sur une machine de type sampleur-séquenceur. Reconnu pour sa technique hors du commun et son impressionnante dextérité, il partage la scène avec The Roots en 2015 au cours d’une tournée et devient l’égérie commerciale de Native Instruments pour la promotion de Maschine, concurrent de la MPC d’Akai. À son contact, n’importe quelle machine à boutons ou à pads se transforme en un orchestre de latin-funk-voodoo digital qui suscite un émerveillement proche de la transe... Le voir jouer, c’est avoir l’impression que des doigts lui poussent.

Saro
Beatbox

La discipline du human beatbox connaît un nouveau grand nom originaire de l’Ouest ! Au sein des groupes Bukatribe et Zaïba, puis en solo, Saro, beatboxer rennais s’auto-boucle en live à l’aide de sa loop station et rappe par-dessus ses propres battements. Il remporte le titre de champion de France de human beatbox par équipe en 2016 avec la désormais classique Team Punk, puis le Grand Beatbox Battle pour la catégorie “Loop station” en 2017. Bass music, trap, électro-pop, le rennais renouvelle les codes de sa discipline et repousse ses limites jusque dans ses derniers retranchements.

Beat Matazz
Electro

Rien à voir avec les concerts de laptop habituels : quand Beat Matazz est dans la pièce, impossible de se demander si c’est le mec derrière l’ordinateur qui joue ou si c’est une playlist qui tourne. Encerclé de machines en tous genres (synthétiseurs, contrôleurs Midi, MPC, modules d’effets…), il superpose en direct les instrumentations électroniques sur lesquelles il pose sa voix dans un style rappé-chanté unique. Batteur de formation, c’est tout naturellement qu’il marche dans le sillon des maîtres de la MPC que sont AraabMuzik ou Jeremy Ellis. Il puise également son inspiration dans l’abstract hip hop, les flow UK, l’IDM, en tentant de résoudre la grande équation de l’organique et de la machine. Un univers fait main, développé en home-studio qui prend une dimension impressionnante en performance live.